Autun, la porte Saint André.jpg Autun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagneAutun, le rempart antiqueThumbnailsAutun, la porte d’Arroux côté campagne


Haute de 14,50 m et large de plus de 20 m, la porte Saint-André permettait d’entrer à l’Est d’Augustodunum sur le decumanus maximus, grand axe est-ouest de la cité. Comme les autres portes de la ville, elle compte deux passages centraux et deux latéraux réservés aux piétons. Elle était encadrée de deux tours semi-circulaires. L’une d’elle encore visible aujourd’hui (à droite) abrite une chapelle. Les cloches de l’édifice religieux sont fixées dans une arcade supérieure de la porte.



CC 4.0 Odysseum, photo ville d’Autun